vendredi 7 février 2014

Exposition Joëlle Isnardon



Lise Cormery  présente « Les PARIS DE L’ART 2014 »



Exposition Joëlle ISNARDON
Kiss (Joelle Isnardon)


« Son œuvre interroge « Le Féminin » - Son univers décline le verre »

C’est à l’occasion de la Fête du Nouvel An Chinois que nous étions tous conviés au  Vernissage  de l’artiste Joëlle Isnardon  :  jeudi 30 janvier 2014 à la Galerie de Lise Cormery où sont exposées en permanence, les œuvres de son frère, Gilles Cormery.

L’exposition de Joëlle Isnardon clôture avec la Fête de la Saint Valentin : vendredi 14 février 2014.
Remise de sa sculpture Trophée Prix Henri Langlois : 3 février 2014
Joëlle Isnardon est une artiste plasticienne franco-italienne née en 1950 à Paris.
Intronisée dès son plus jeune âge dans le monde complexe de l’art du verre, elle découvre ses secrets grâce à ses grand - parents italiens issus de la noble Émilie-Romagne, lieu riche de trésors avec Ravenne et ses mosaïques, Ferrare et l’esprit de la Renaissance, Bologne, première  Université d’Occident mais aussi centre urbain dès l’époque étrusque, sans oublier Venise La Magnifique et l'île de Murano, dédiée à l’art du verre.  Joëlle Isnardon est inspirée par  les œuvres le plus souvent axées sur Le Féminin.
Lise Cormery à droite, Joëlle Isnardon à gauche


Joëlle Isnardon entame ensuite un long processus d’enrichissement d’esprit et de matière. C’est ainsi que l’œuvre d’art du passé ou contemporaine est transformée sous du verre travaillé, cuite au four, marouflée sur toile, parée d’une dentelle de verre magnifiée puis recuite au four, peinte à l’or parfois, comme l’œuvre :  « Kiss me » (100 cm x 100 cm), constituée de 25 saynètes sur le thème du baiser, emblème de l’exposition Joëlle Isnardon.
.
Si Joëlle Isnardon crée un univers de verre voué à son sujet de prédilection, Le Féminin, dans une œuvre intimiste qu’elle décline à foison au fil de son inspiration,  elle est aussi sculpteur et créateur de trophées, tant le verre est porteur de lumière et de raffinement.

Depuis 2006, en écho à ses installations « Les boîtes à mémoire du cinéma »,
Son Trophée du« Prix Henri Langlois » est décerné lors des Rencontres Internationales du cinéma de Patrimoine.
Si Peugeot l’a choisi pour ses Masters dès 2004,  les « P’tits Molières »,  en 2013 combleront les heureux élus.

Son art du verre peut être aussi monumental comme ses sculptures murales d’acier et de verre.
 « Métal Zen » qui inaugureront les HLM de Livry-Gargan en 2014.
L’exposition ouvrira le 30 janvier 2014 à la veille du Nouvel An Chinois 2014, année du Cheval. Elle se clôturera par l’Ode à l’amour : « Kiss me » et la fête de la Saint Valentin.

Les œuvres de Joëlle Isnardon sont exposées dans une galerie culte vouée à l’art depuis 1945.
 Avec les sculpteurs Scrive,  Lhoste,  Kano et le designer Tabacoff,  située dans un lieu historique du XVIe siècle on y expose par ailleurs des artistes des XIXe et XXe siècles :

Vallotton, Gargallo, Warnod, Carzou, Picasso,  Rodin,  Millet, etc. Elle est dirigée par Lise Cormery, commissaire d’expositions internationales, conférencières et auteur d’essais sur le monde de l’art.

Depuis l’an 2000, Lise Cormery y propose « Les Paris de l’Art » avec une sélection d’artistes du XXIe siècle et ainsi engage les « Paris » sur l’Avenir de l’Art.

Auteur : « Des artistes libres – Artiste et Femme ? »

Publications Université Paris Diderot-Paris 7.

Collection Art & @rt n° 11, Vol III, Paris, 2008,
ISBN 978-2-7442-0142-4, 253 p. Art et Communication 6, rue de Lanneau Paris 75005 T 33 (0)1 43 26 13 55
 
Collections Gilles Cormerie (galerie Lise Cormerie)


Galerie Lise Cormery 6, rue de Lanneau, Paris 75005

Galerieparis.lisecormery@yahoo.com – 06 81 77 93 62

Galerie depuis 1945 Peinture Sculpture Design Art Premier





Thérèse Diatta Ngoboh



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire